Visites
Jardins
Châteaux
Expositions
Liens
Voyages
Jumelage
Contact
Livre d'Or

Jardins et châteaux autour de Paris

Jardins d'Ambleville
Jardins de France
Jardins d'Italie
Jardins d'Europe
Histoire du château d'Ambleville & les Tulle de Villefranche

Lettre du 21 janvier 1928 de M Boulloche à la Comtesse de Villefranche : "Vous avez peut être appris que notre propriété du château d'Ambleville était à vendre. Elle ne contient que 3 hectares de parc, mais je me permets de vous signaler que par le décès du propriétaire de la ferme mitoyenne de notre parc, qui sera à vendre .../...il serait donc possible pour un amateur de reconstituer l'ancien domaine d'Ambleville.../... si cette affaire pouvait vous interesser, je me tiens à votre disposition...
Lettre du 20 mars 1928 de H. Meynier, géométre à Magny en Vexin au Comte de Villefranche à Villarceaux. : Ce matin j 'ai eu la visite d'un Monieur Meaux, de Paris, ami intime du fils de Madame Mers, propriétaire du château d'Ambleville, qui vient de se rendre acquéreur de la propriété.../...Les meubles de style était le seul but de l'acquisition de la propriété du château et actuellement j'ai compris qu'il cherchait à revendre, sauf les meubles sans aucun bénéfice et pour le prix de 300.000
Télégramme du 29 avril 1928 de René Arland au Comte Henri de Villefranche à Rome :
Dernier prix Ambleville, 300.000, enlève simplement mobilier, facilités paiement. Faut il acheter ?
Réponse du 30 avril : "Achetez 300.000"
Le comte Guy de Tulle de Villefranche achète Ambleville le 24 juillet 1928 chez Me Burthe, notaire à Paris pour la somme de 220.000 F avec les statues anciennes pour 80.000 soit 300.000 F.
le 1 mai 1928, par lettre Monsieur Meaux, propose au Comte de Villefranche, l'acquisition en direct de certains meubles d'Ambleville avant la vente aux enchères organisée dans la cour du château ou sur la place du village, à cause du transport. Il attend un rendez-vous sur place.
Le marquis de Villefranche, le félicite pour l'acquisition de "ce beau château renaissance que ton grand-père regrettait de ne pas avoir acheté.../... mais vous n'auriez pas eu ce lot de belles statues que Sedelmeyer avait empilées autour du château et qui meubleront si bien le beau parc de Villarceaux."
Les statues sont transférées à Villarceaux, dans le vertugadin.

Stéphanie de Villefranche dans ses jardins d'Ambleville en 1999

Généalogie Tulle de Villefranche & Salviati

Livre de généalogie aux armes Villefranche

Portrait de Thérèse de Mérode, marquise de Villefranche devant le perron de Villarceaux