Visites
Jardins
Châteaux
Expositions
Liens
Voyages
Jumelage
Contact
Livre d'Or

Jardins et châteaux autour de Paris

Cabinet des Nymphes

Cabinet en ébène et poirier noirci. Un décor également très proche est visible sur le cabinet du musée Rolin d'Autun, exposition "Un temps d'Exubérance n° 136". Jean Macé était ébéniste de marqueterie de bois clair, spécialiste de parquet, et c'est vraisemblablement à tors "dans l'état actuel de nos connnaissances" que Lunsingh Scheurleer lui a attribué la paternité de quelques uns. Selon les éléments de comparaison, nous pouvons penser que ce type de cabinets, exposés au grand palais, du Victoria & Albert , d'Ambleville et d'une collection particulière, peuvent appartenir à plusieurs ateliers d'ébéniste de la galerie du Louvre, ou du faubourg Saint Antoine. ,

Cabinet en ébène, placage d'ébène et bois noirci , base en ébène et bois noirci à quatre colonnes
torses et quatre pilastres à l'arrière.
Circa 1635 - 1640.

Ce cabinet est très proche de celui ci-dessus exposé au Grand Palais en 2002
"Un temps d'exubérance", n° 135, Paris vers 1630 et provenant vraisemblablement de la
vente après décès de M Laroque en 1835. Portes extérieures à décor de Persée tuant Gorgone
et Persée délivrant Andromède. L'intérieur à 24 tiroirs à décor de scènes de chasse.

Le caisson intérieur est entièrement plaqué de bois précieux, d'écaille et d'ivoire au naturel et teinté vert, les tiroirs des portiques sont visibles et disposés latéralement. L'intérieur est disposé d'une façon classique, les deux portiques latéraux ornés de peintures glissent et découvrent des tiroirs plaqués de bois de voilette, la corniche est plaquée de plaques d'ivoire teinté façon écaille, avec en haut une rangée de tiroirs plaqué d'ébène et de balustres dorées. Le sol est marqueté d'un damier en ébène et bois clairs.

Caisson du cabinet de l'ancienne collection Bloch ........... Cabinet conservé au musée Rolin à Autun

.

Caisson du cabinet du château d'Ambleville .................... Musée Victoria & Albert Museum de Londres

Portes intérieures des caissons semblables, vers 1630/ 1640

........Cabinet des Nymphes ..........Ambleville Bacchus ...............Autun ........................Victoria & Albert ..............ancienne Coll Bloch

Les portes intérieursdes des caissons sont visiblement du même atelier parisien, d'après le même dessin modifié au grès des commandes et des idées de l'ébéniste ou du client. Une perspective centrale est encadrée à chaque fois par une double colonnade surmontée d'un portique droit couronné d'un dôme, celui du Victoria & Albert d'un dôme italien?, plaqué avec les même bois et ivoire naturel ou teinté vert. Le cabinet du Victoria & Albert est attribué à Gole par Théodore Lunsingh Scheurleer ce qui pourrait indiqué un indice d'attribution pour les autres.

Notre cabinet est scukpé et gravé de personnages de l'école de Fontainebleau des nymphes sortant une autre des eaux. Frise de Bacchus enfant et de nymphes

Le décor gravé extérieur est très riche, représentatif de la première période de ces cabinets d'ébène

Le décor du caisson a été à la demande du commanditaire, peint de sujets religieux. Le panneau du fond représente Sainte
Catherine méditant sur son rocher, encadré de deux saintes.

Le plafond du caisson est peint d'angelots