Visites
Jardins
Châteaux
Expositions
Liens
Voyages
Jumelage
Contact
Livre d'Or

Jardins et châteaux autour de Paris

Cabinet du Baptème, d'époque Louis-Philippe vers 1830, avec des élements XVIIème.

Grand cabinet en ébène, placage d'ébène et bois noirci , base en ébène et bois noirci à six colonnes corinthienes et six pilastres à l'arrière. Modèle vers 1650, excécuté vers 1830 utilisant de nombreux panneaux anciens, à l'instard des grands cabinets d'ébène, comme ceux de Fontainebleau et du comte Duchatel conservé à Serrant, ces derniers restaurés sous Louis-Philippe.

-

Les deux portes du cabinet proviennent d'un cabinet parisien, vers 1630, le panneau de gauche représentat Jésus, bénissant un homme à genoux devant lui, un soldat derrière. Le panneau de droite représentant Jésus baptisant un homme, un autre derrière.

-

L'intérieur des vantaux est gravé de maisons avec des arbres, dans des encadrements de moulures ondées.

Frise sous la corniche d'angelot et d'aigle proche de deux panneaux conservés à château d'Ecouen de guirlande de fruits avec masques et aigle. Le réemploi d'élements anciens était chose courante, pour ce genre de meuble à cette époque.

--

Le cabinet de gauche conservé à Serrant est de même proportion, comme celui de Fontainebleau à droite. Au centre le cabinet du Baptème, conservé à Ambleville. Le piètement est à six colonnes et six pilastres, le fond à panneaux ornés de moulures ondées. Le cabinet de Serrant a sans doute été acquis par le comte Duchatel, ministre de Louis-Philippe et visiblement très restauré comme celui de Fontainebleau provenant du duc d'Orléans aux Tuileries en 1833. Les cabinets de Serrant et de Fontainebleau ont, peut être, été restaurés par le même ébéniste, qui a refait le piètement et certainement enrichi les façades par le placages d'élements décoratifs de la même époque, prélevés sur des cabinets démontés au XVIIIème et au début du XIXème.